Les syndicats de Gaza soulignent la pire situation pour les travailleurs depuis le blocus

│fr.Écrivain Politique│GPGFTU GAZA.- Le Bureau d'information latino-américain de la Fédération générale des syndicats de Palestine de la bande de Gaza, (GPGFTU GAZA), exprime les déclarations faites par le Président de la Fédération syndicale palestinienne GPGFTU de la bande de Gaza, Sami Alamissi, à l'occasion de la célébration du 1er mai, Fête des travailleurs, rapporte que treize années se sont écoulées depuis le blocus injuste, et que les travailleurs de la bande de Gaza vivent dans des conditions difficiles et catastrophiques.


Les points de passage sont fermés et les destructions massives causées par les guerres sur les infrastructures dans tous les secteurs industriels et productifs ont entraîné une augmentation sans précédent du taux de chômage, qui a conduit à une hausse du taux de chômage des travailleurs dans la bande de Gaza à la fin de 2019, où le taux de chômage a atteint environ 54, 9 % et la pauvreté a dépassé 80 %, et le nombre de personnes aidées par les produits d'aide à 60 % de la population, tandis que le nombre de chômeurs pour plus de 295 000 travailleurs travaille, comme indicateur reflète une grave détérioration de la situation économique et la détérioration des différents secteurs de la vie à Gaza dans son histoire.

Tout cela a conduit à la détérioration des secteurs industriel et productif de la pêche, puisque le nombre de pêcheurs dans la bande de Gaza est de 3 700, dont 40 % ne pêchent que du poisson et le reste n'a pas de travail, tandis que le secteur agricole ravage la terre au quotidien et tire sur les agriculteurs et les empêche d'exporter leurs produits, soit dans le secteur de la construction et du bâtiment, 80 % des ateliers et des chantiers ont été arrêtés, car le secteur des produits minéraux, que l'occupation a détruit près de 500 établissements industriels lors de la récente agression, a été touché, ce qui a aggravé les souffrances du secteur des industries minières, tout comme le secteur de la couture et du filage et tissage, touché par le blocus et une crise. L'électricité et la guerre, qui a entraîné la perturbation de milliers de travailleurs.

La Fédération générale des syndicats palestiniens à Gaza GPGFTU a souligné la nécessité pour la communauté internationale de faire pression sur l'occupation pour lever le siège injuste et soutenir la bande de Gaza, et a appelé l'Autorité palestinienne et le gouvernement de la bande de Gaza à se tenir aux côtés des travailleurs et à travailler pour mettre fin à la division, et a appelé à la nécessité de fournir une aide et des projets de développement qui contribueraient à atténuer les conditions catastrophiques des travailleurs dans le secteur de Gaza.

Elle a appelé les institutions internationales et toutes les personnes libres du monde à assumer leurs responsabilités envers la bande de Gaza et à se tenir aux côtés de ces travailleurs pour soulager leurs souffrances.


Par Abu Faisal Sergio Tapia, écrivain et membre de la Fédération générale des syndicats palestiniens de la bande de Gaza, (GPGFTU GAZA)

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)│fr.Écrivain Politique - Revue de littérature politique internationale - Revista de literatura política internacional - Global Intellectual Property Registry Nº:1 811179 073370. All rights reserved ©2018│
Share on Google Plus

About Editor

Abonnement gratuit par email:

Delivered by FeedBurner