Le Honduras très mal

│fr.Écrivain Politique│Le Comité pour la libre expression du Honduras a présenté son rapport annuel sur le libre exercice du journalisme au Honduras au cours de l'année dernière.

Plusieurs journalistes et communicateurs sociaux ont été assassinés en 2019. Le département occidental de Copán est celui qui a enregistré le plus grand nombre de cas.

Certains journalistes sont soutenus par une partie de la population, car ils se souviennent de ces images dans le procès de David Romero, qui a été sauvé par la population.

Les crimes contre l'honneur continuent d'être criminalisés par Hernandez et non pas civilement, ce qui mettrait en prison de nombreux communicateurs sociaux.

Les journalistes s'autocensurent depuis plusieurs années pour éviter de nouvelles attaques.

L'un de ces cas est celui du journaliste Geovani Sierra qui a été abattu par un policier de la prison et qui ne peut toujours pas retrouver la mobilité de son bras.
│fr.Écrivain Politique - Revue de littérature politique internationale - Revista de literatura política internacional - Global Intellectual Property Registry Nº:1 811179 073370. All rights reserved ©2018│
Share on Google Plus

About Editor

Abonnement gratuit par email:

Delivered by FeedBurner