Afrique dit non au plan du siècle

│fr.Écrivain Politique│La présidence de l'Union africaine (UA) dénonce le plan anti-palestinien des Etats-Unis qui exacerbe les tensions entre Palestiniens et Israéliens.


Le président de ce bloc, Moussa Faki Mahamat, a indiqué ce dimanche lors du sommet des pays membres de l'UA qu'il était "préoccupé" par le fait que ce plan, connu sous le nom d'"accord du siècle", ne joue pas de rôle dans la résolution du conflit israélo-palestinien.

"L'accord du siècle est une violation de toutes les résolutions des Nations unies et des décisions de l'Union africaine, et ne fait qu'accroître les tensions", a-t-il déclaré.

Les dirigeants de 54 pays africains ont entamé aujourd'hui un sommet de deux jours dans la capitale éthiopienne, Addis-Abeba, avec pour thème principal : "Déposer les armes ; créer un espace approprié pour le développement de l'Afrique".

Le président palestinien Mahmoud Abbas, qui a lancé des consultations internationales contre l'"accord du siècle", participera au sommet de l'UA lundi pour attirer l'attention des dirigeants africains sur la question. Abbas doit s'exprimer sur le plan américain controversé au Conseil de sécurité des Nations unies (CSNU) .

 │fr.Écrivain Politique - Revue de littérature politique internationale - Revista de literatura política internacional - Global Intellectual Property Registry Nº:1 811179 073370. All rights reserved ©2018│
Share on Google Plus

About Editor

Abonnement gratuit par email:

Delivered by FeedBurner