Le Yémen et la situation de guerre

│fr.Écrivain Politique│ L'armée yéménite a averti que l'Arabie saoudite devra faire face à de nouvelles attaques violentes si le siège et l'agression brutale contre le Yémen ne cessent pas.

"La poursuite du siège dirige toutes les hostilités. Les forces armées yéménites ne laisseront aucune action hostile de leurs ennemis sans réponse, même sur leur territoire", a déclaré mardi le général Yahya Sari, porte-parole de l'armée yéménite.

Par ces déclarations, le porte-parole militaire a condamné les agressions incessantes de Riyad contre le Yémen malgré le fait que les autorités de son pays avaient proposé l'instauration d'un cessez-le-feu et de parvenir à une paix durable entre les parties en conflit.

Sari a également dénoncé le fait que la coalition dirigée par l'Arabie saoudite a mené plus de 1760 frappes aériennes contre des villes yéménites au cours des deux derniers mois, faisant 205 morts et 166 blessés parmi les civils, principalement des femmes et des enfants.

"Les attaques aériennes continues montrent que la coalition d'invasion n'a aucune intention réelle de paix ", a déclaré le général yéménite, puis a averti que la défense aérienne de son pays contre toute patrouille aérienne ennemie sur son territoire, " qu'elle soit offensive ou de reconnaissance.

De même, dans une autre partie de son discours, Sari a fait référence à l'opération "Victoire de Dieu" dans la région de Najran, dans le sud-ouest de l'Arabie saoudite, précisant que dans le cadre de cette opération, les combattants yéménites ont réussi à tuer plus de 1000 militaires et mercenaires soutenus par Riyadh, en plus des 2000 qu'ils ont pris.
Sari a également signalé que dans le cadre de cette opération majeure, appuyée par des unités de missiles, des drones et des unités défensives yéménites, ils ont saisi 500 kilomètres à la frontière entre le Yémen et la région sud de l'Arabie saoudite.

"Au cours de cette période, nous avons réussi à gagner plus de 40 batailles contre les forces dirigées par l'Arabie saoudite. Ces opérations militaires visent à alléger les souffrances du peuple yéménite. Si cet objectif est atteint pacifiquement, nous mettrons fin aux attaques", a-t-il déclaré.

L'armée yéménite et le mouvement populaire Ansarola ont intensifié ces derniers mois leurs attaques de représailles contre des infrastructures vitales en Arabie saoudite pour forcer le royaume arabe à cesser son agression. Parmi ses offensives, on peut citer ses attaques de drones sur d'importantes installations de la compagnie pétrolière saoudienne Aramco.

Les attaques de représailles constantes du Yémen, menées à l'aide de drones et de missiles de sa propre fabrication, ont mis le régime d'Al Saoud en échec, bien qu'il consacre des millions de dollars à l'achat d'armes et de matériel militaire fournis par des pays occidentaux tels que les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France.

En près de cinq ans de guerre contre le Yémen, l'Arabie saoudite et ses alliés ont tué des dizaines de milliers de personnes innocentes, fait des centaines de milliers de blessés et déplacé une grande partie de la population. En conséquence, les Yéménites sont actuellement confrontés à la pire situation humanitaire au monde, selon les Nations Unies (ONU).

│fr.Écrivain Politique - Revue de littérature politique internationale - Revista de literatura política internacional - Global Intellectual Property Registry Nº:1 811179 073370. All rights reserved ©2018│
Share on Google Plus

About Editor

Abonnement gratuit par email:

Delivered by FeedBurner