130.000 déplacés par la guerre turque en Syrie

│fr.Écrivain Politique│L'ONU a dénoncé ce dimanche l'augmentation du nombre de personnes déplacées par l'opération militaire turque dans le nord de la Syrie, principalement des civils.


Selon l'évaluation réalisée par le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA), l'offensive turque a provoqué l'exode de 130 000 personnes dans les régions du nord de la Syrie, notamment dans les villes de Ras al-Ain et Tal Abyad.

Le rapport prévient également que le nombre de personnes dans le besoin pourrait s'élever à 400 000 dans un avenir proche, un exode qui nécessitera des mesures supplémentaires de plus en plus difficiles à mettre en œuvre, étant donné le danger pour les fonctionnaires de l'ONU travaillant dans cette région.

Mercredi dernier, Ankara a annoncé le début d'une agression militaire contre les régions contrôlées par les Unités de protection populaire (YPG, pour son acronyme en kurde) dans le nord de la Syrie, qui a égale

 │fr.Écrivain Politique - Revue de littérature politique internationale - Revista de literatura política internacional - Global Intellectual Property Registry Nº:1 811179 073370. All rights reserved ©2018│
Share on Google Plus

About Editor

Abonnement gratuit par email:

Delivered by FeedBurner