Rohani-Macron: Téhéran ne dialoguera pas avec les Etats-Unis

Le président iranien Hasan Rohani assure son homologue français, Emmanuel Macron, que Téhéran ne dialoguera pas avec les Etats-Unis tant que les sanctions seront en vigueur.


"Du point de vue du gouvernement, du parlement et du peuple iraniens, avec les sanctions (américaines) toujours en place, toute négociation avec les États-Unis n'a aucun sens ", a déclaré M. Rohani lors d'une conversation téléphonique avec M. Macron mercredi dernier.

Le dirigeant persan a également critiqué le retrait unilatéral de Washington, en mai 2018, de l'accord nucléaire pour éviter de mettre en pratique les engagements qui lui incombaient en vertu de ce pacte, officiellement connu sous le nom de Plan d'action conjoint global (PIAC ou JCPOA).

Après que l'Europe ait choisi de ne pas adopter de mesures pratiques pour garantir les intérêts de l'Iran après la sortie des Etats-Unis de l'accord nucléaire, Téhéran a activé samedi dernier une chaîne de 20 centrifugeuses IR4 et 20 centrifugeuses IR6, dans le cadre de la troisième étape pour réduire ses engagements pris dans le Pacte, signé en 2015 entre Téhéran et le Groupe 5+1 - puis formé par les Etats-Unis, le Royaume-Uni, la France, la Russie et la Chine et l'Allemagne.

A cet égard, le chef de l'exécutif persan a rappelé à Macron que cette troisième étape a été adoptée sous la supervision de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), en même temps qu'il a déclaré que l'Iran pourra reprendre ses engagements suspendus si la partie européenne respecte pleinement ses obligations.  │fr.Écrivain Politique - Revue de littérature politique internationale - Revista de literatura política internacional - Global Intellectual Property Registry Nº:1 811179 073370. All rights reserved ©2018│
Share on Google Plus

About Editor

Abonnement gratuit par email:

Delivered by FeedBurner