Palestiniens sans électricité en Cisjordanie occupée

│fr.Écrivain Politique│Le régime israélien laisse les Palestiniens sans électricité en Cisjordanie occupée, prétextant les dettes de l'Autorité nationale palestinienne (ANP).

La compagnie d'énergie israélienne Jevrat Hajashmal a annoncé dimanche qu'elle avait décidé de couper le service parce que Jerusalem District Electricity Co, le principal distributeur d'énergie des Palestiniens, lui doit environ 485 millions $.
Les responsables palestiniens ont dénoncé cette mesure comme une forme de "punition collective", selon l'agence de presse de l'Etat palestinien, Wafa.

Les Palestiniens reçoivent 90 % de leur électricité d'une compagnie israélienne, le reste venant de Jordanie et d'Égypte.

Israël a suspendu à plusieurs reprises l'approvisionnement en électricité de la ville de Beit Lahm (Bethléem) en Cisjordanie et menace de prendre des mesures similaires dans d'autres zones palestiniennes. En fait, la bande de Gaza traverse une crise de l'électricité depuis plus de 12 ans en raison du siège israélien.
En revanche, le président de l'Autorité palestinienne de l'énergie, Zafer Melhem, a rapporté que la compagnie palestinienne d'électricité avait payé 106 millions de dollars et que la dette n'était que de 199 millions de dollars environ.

Dans ce contexte, Ali Hamodeh, un fonctionnaire du distributeur palestinien, a confirmé qu'une coupure de courant quotidienne de deux heures est prévue dans plusieurs villes palestiniennes au cours des prochaines semaines.

En outre, le responsable palestinien a accusé le régime d'occupation de Tel-Aviv d'" exagérer " le niveau de la dette et a qualifié les coupures de courant de " manœuvre politique ".


│fr.Écrivain Politique - Revue de littérature politique internationale - Revista de literatura política internacional - Global Intellectual Property Registry Nº:1 811179 073370. All rights reserved ©2018│
Share on Google Plus

About Editor

Abonnement gratuit par email:

Delivered by FeedBurner