Éducation: Les syndicats rejettent le plan de Macron

│fr.Écrivain Politique│PARIS.- Les syndicats français rejettent la réforme du baccalauréat proposée par le gouvernement d'Emmanuel Macron.


Ces professeurs de français devraient se trouver dans les centres d'examen lorsque plus de 740 000 élèves commenceront leur examen pour le baccalauréat. Mais ils sont aux portes du ministère de l'Éducation, dénonçant une réforme que le gouvernement veut imposer sans négociation, une réforme qui, selon eux, mettra fin au caractère national du diplôme du secondaire.

Les syndicats d'enseignants affirment que le nouveau système éducatif, qui doit entrer en vigueur d'ici 2021, va accroître les inégalités, pénaliser les élèves des zones rurales, réduire le nombre de matières auxquelles ils auront accès et dévaloriser la qualité de l'enseignement en réduisant les heures d'apprentissage dans les matières importantes.

Mais si les manifestants dénoncent le projet éducatif que le gouvernement veut imposer, ils dénoncent aussi la précarité des conditions de travail dans lesquelles ils doivent effectuer leur travail. Suppression de postes d'enseignants, augmentation des contrats temporaires, gel des salaires et réduction des budgets.

Cela fait 16 ans que les enseignants ont perturbé les examens du secondaire, et s'ils le font aujourd'hui, c'est parce que, à leur avis, la situation est insoutenable. Des enseignants qui voient la politique d'austérité du gouvernement remettre en cause l'avenir des nouvelles générations de Français.
│fr.Écrivain Politique - Journal d'actualité politique internationale - Tout sur l'actualité politique, économique et culturelle. - Global Intellectual Property Registry Nº:1 811179 073370. All rights reserved ©2018│
Share on Google Plus

About Editor

Donation Annuelle journal fr.Écrivain Politique

DONACION ANUAL

Abonnement gratuit par email:

Delivered by FeedBurner