Installation nucléaire saoudien

│fr.Écrivain Politique│MOYEN-ORIENT.- De nouvelles images satellitaires révèlent que l'Arabie saoudite a presque achevé la construction de son premier réacteur nucléaire, en dépit des préoccupations internationales.


Selon un rapport publié mercredi par le site américain Bloomberg, basé sur des images de Google Earth, le régime saoudien achève la construction d'une installation nucléaire, située dans un coin du complexe scientifique et technologique du roi Abdulaziz à Riyad capitale de l'Arabie Saoudite.

"Il y a une très forte probabilité que ces images montrent la première installation nucléaire dans le pays [Arabie saoudite]", a déclaré Robert Kelley, ancien directeur de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), sur le site Internet nord-américain.

Le rapport a toutefois averti que la levée de cette centrale aurait lieu à un moment où le régime d'Al Saud n'avait pas encore accepté les règles et lois internationales nécessaires pour garantir que son programme atomique ne soit pas utilisé pour construire des armes nucléaires.

Dans le même temps, Bloomberg a cité le ministère saoudien de l'Energie dans un communiqué déclarant que l'installation est construite dans le but de "participer à des activités strictement pacifiques de recherche scientifique, d'éducation, de formation et de formation" et qu'elle "est conforme à la normes internationales. "
Les informations susmentionnées figurent seulement un jour après que les sénateurs américains se soient montrés très préoccupés par la coopération de leur pays avec l'Arabie saoudite en matière d'énergie nucléaire et exigent des informations de la Maison-Blanche.

Le gouvernement américain, présidé par Donald Trump, négocie discrètement un accord qui pourrait aider le gouvernement saoudien à construire deux réacteurs.

À la fin du mois de mars, il a été révélé que depuis novembre 2017, l'administration Trump avait approuvé des autorisations permettant à certaines sociétés américaines de partager des informations nucléaires sensibles avec le royaume arabe. Les approbations sont restées cachées du public et du Congrès américain.

Le prince héritier saoudien Muhamad bin Salman, dans une interview accordée l'an dernier au radiodiffuseur américain CBS, a déclaré que le royaume arabe n'était pas intéressé par le développement d'armes nucléaires, mais le ferait si l'Iran développait une telle technologie à la recherche d'une bombe. atomique

Ces allégations saoudiennes sont en contradiction avec les rapports de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) qui ont maintes fois confirmé le respect par l'Iran de ses engagements nucléaires, tandis que les États-Unis, ignorant ces documents, ont appliqué des sanctions au pays persan. │fr.Écrivain Politique - Journal d'actualité politique internationale - Tout sur l'actualité politique, économique et culturelle. - Global Intellectual Property Registry Nº:1 811179 073370. All rights reserved ©2018│
Share on Google Plus

About Editor

Donation Annuelle journal fr.Écrivain Politique

DONACION ANUAL

Abonnement gratuit par email:

Delivered by FeedBurner