Golan syrien: ne change pas le statut juridique de cette région

│fr.Écrivain Politique│MOYEN-ORIENT.- L'ONU dénonce la récente mesure de Donald Trump sur le Golan syrien et veille à ce que la décision d'un seul pays ne puisse déterminer le statut de cette zone.


"La décision d'un seul pays ne change pas le statut juridique de cette région. L’Assemblée générale a déjà exprimé son opinion (...) sur les résolutions existantes et ces résolutions doivent être respectées ", a déclaré jeudi la Présidente de l'Assemblée générale des Nations Unies (AGNU), María Fernanda Espinosa.

S'exprimant lors d'une interview avec le journal qatari Al-Araby Al-Jadeed, Espinosa a critiqué le président américain Donald Trump pour sa récente reconnaissance de ce qu'il a appelé "la souveraineté israélienne" sur le plateau syrien du Golan occupé par le régime. de Tel Aviv, après la guerre des Six jours de 1967.

Le diplomate a exhorté tous les pays à rester attachés aux avis sur le Golan, qui "resteront valables et légaux", a-t-il déclaré.

Espinosa, à un autre moment de l'interview, a fait référence à la cause palestinienne et a ensuite appelé à respecter les résolutions en défense des droits de ce peuple opprimé.

"Nous avons souligné à plusieurs reprises la nécessité de respecter les résolutions des Nations unies (ONU), y compris celles de la Palestine et les droits des Palestiniens", a-t-il déclaré, plaidant pour l'existence de négociations entre le régime de Israël et la Palestine, un pays qui a considéré, "a souffert pendant longtemps".

Jusqu'à présent, aucun pays au monde, y compris les alliés des États-Unis, n'a suivi la démarche de Washington à cet égard et le Conseil de sécurité des Nations Unies a déjà exprimé son rejet de cette position, réitérant que la région c'est sous l'occupation d'Israël.

L'initiative des locataires de la Maison Blanche est venue à l'encontre de la résolution 242 du Conseil de sécurité des Nations Unies, qui exhorte Israël à se retirer des territoires en question. Trump a été critiqué à maintes reprises pour ne pas avoir respecté le droit international. │fr.Écrivain Politique - Journal d'actualité politique internationale - Tout sur l'actualité politique, économique et culturelle. - Global Intellectual Property Registry Nº:1 811179 073370. All rights reserved ©2018│
Share on Google Plus

About Editor

Donation Annuelle journal fr.Écrivain Politique

Abonnement gratuit par email:

Delivered by FeedBurner