Trump ordonne de cacher des victimes civiles lors de frappes de drones américains

│fr.Écrivain Politique│DROITS DE´L HOMME.- Le président des USA Il annule l'obligation pour son gouvernement de publier des rapports annuels sur le nombre de victimes civiles lors de frappes de drones.


Grâce à cette décision, l'administration américaine, désormais dirigée par Donald Trump, peut masquer le nombre d'attaques menées par Washington "contre des cibles terroristes en dehors des zones de hostilités actives, ainsi que des évaluations du nombre de morts de combattants et de non-combattants à la suite de celles-ci. attaques, entre autres données. "

Le décret, publié mercredi par le président américain, révoque l'obligation de transparence de l'ère de son prédécesseur, Barack Obama.

Le démocrate Obama, très critiqué pour le manque de transparence de son gouvernement sur l'utilisation de drones (avions sans pilote) contre des groupes terroristes présumés dans des pays tels que le Yémen et la Libye, a finalement demandé, en juillet 2016, de publier des rapports sur ces opérations.

La décision de Trump a suscité de nombreuses critiques. Daphne Eviatar, une responsable américaine d'Amnesty International (AI), a qualifié la mesure "d'inconcevable" et de "mépris total des droits fondamentaux de l'homme".

"C'est une décision honteuse, qui couvrira les actes de ce gouvernement dans un secret encore plus grand, avec peu de responsabilité pour ses victimes", a dénoncé Eviatar. │fr.Écrivain Politique - Journal d'actualité politique internationale - Tout sur l'actualité politique, économique et culturelle. - Global Intellectual Property Registry Nº:1 811179 073370. All rights reserved ©2018│
Share on Google Plus

About Editor

Donation Annuelle journal fr.Écrivain Politique

Abonnement gratuit par email:

Delivered by FeedBurner