Groupes armés colombiens en situation irrégulière sont réactivés

│fr.Écrivain Politique│AMERIQUE LATINE.- Les groupes armés colombiens en situation irrégulière sont réactivés dans les zones où les guérillas des FARC éteintes étaient présentes avant l'accord de paix.


Dans les années 90 et 2000, la région de Montes de María, au nord de la Colombie, était un territoire de guerre.

Le processus de paix avec les anciennes Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) a pacifiquement pacifié la région, mais ses habitants ont récemment dénoncé le fait que la guérilla de l'Armée de libération nationale (ELN), le Fident dissident, les paramilitaires et le crime organisé ils reprennent le territoire.

La population de Montes de María indique qu'il existe déjà une intimidation armée, des extorsions avec des produits agricoles, un recrutement forcé et des réunions concernant la paysannerie de cette région.

Malgré les dénonciations, le gouvernement colombien affirme que rien ne se passe dans les Montes de María. Mais ceux qui sont sur le territoire pensent différemment et conseillent à l'exécutif de bien consulter les habitants des communautés.

La peur et l’anxiété commencent à se faire sentir parmi les habitants des Montes de María. De plus, il y a quelques jours, deux frères ont été enlevés de leur propriété rurale, ce qui n'a pas été vu depuis des années dans cette région. │fr.Écrivain Politique - Journal d'actualité politique internationale - Tout sur l'actualité politique, économique et culturelle. - Global Intellectual Property Registry Nº:1 811179 073370. All rights reserved ©2018│
Share on Google Plus

About Editor

Abonnement gratuit par email:

Delivered by FeedBurner