De violents combats au Yémen

│fr.Écrivain Politique│MOYEN-ORIENT.- Les forces yéménites tuent une quarantaine de soldats saoudiens et de mercenaires soudanais au cours de deux offensives lancées dans la région frontalière du sud-ouest du royaume arabe.
"Onze soldats saoudiens et 26 mercenaires soudanais ont été tués au cours de deux opérations distinctes des unités de l'armée et du mouvement du peuple Ansarolá dans les provinces de Najran et de Jizan", a rapporté dimanche le porte-parole des forces armées yéménites, Yahya Sari.

 Les forces yéménites ont attaqué les positions de l'armée saoudienne après avoir suivi les mouvements des ennemis pour collecter des informations, a déclaré le général Sari.

 Il a ajouté que des miliciens payés par le régime de Riyad avaient essuyé de lourdes pertes lorsque des soldats de l'armée yéménite et des alliés combattants des comités populaires avaient repoussé leurs attaques dans certaines parties des provinces d'Al-Hudaydah, de l'ouest du Yémen et de la région saoudienne d'Al -Rabua. Dans le cadre de l'offensive en représailles de la campagne militaire saoudienne, Ansarolá a lancé dimanche trois missiles balistiques Zelzal-1 sur des cibles militaires à trois endroits de la région d'Asir au sud-ouest du royaume arabe, a rapporté la chaîne de télévision yéménite. Al Masirah.

Le général Sari a averti samedi que les unités d'Ansarolá avaient désigné "300 autres cibles saoudiennes pouvant être attaquées avec des armes appropriées, si la direction en décidait". "Nous avons des systèmes de missiles balistiques capables d'atteindre leurs cibles avec précision sans être mis au défi par les systèmes de défense de l'ennemi", a-t-il déclaré. Quatre ans ont passé depuis la campagne militaire lancée par l’Arabie saoudite et ses alliés contre le Yémen, avec le soutien des États-Unis. et en vue de rétablir au pouvoir l'ancien président fugitif yéménite Abdu Rabu Mansur Hadi, proche allié de Riyad qui soutient l'intervention militaire dans son pays. Plus de 60 000 civils ont trouvé la mort dans la guerre menée par Riyad, selon les données sur l'emplacement et les événements de conflits armés (Acled, pour son acronyme en anglais), en plus d'avoir dévasté l'infrastructure de nombreux hôpitaux, écoles et les usines. Selon les Nations Unies, le Yémen est actuellement confronté à la pire famine du siècle dernier. │fr.Écrivain Politique - Journal d'actualité politique internationale - Tout sur l'actualité politique, économique et culturelle. - Global Intellectual Property Registry Nº:1 811179 073370. All rights reserved ©2018│
Share on Google Plus

About Editor

Donation Annuelle journal fr.Écrivain Politique

DONACION ANUAL

Abonnement gratuit par email:

Delivered by FeedBurner