Abdelaziz Buteflika: cède à la pression populaire et retire sa candidature pour un cinquième mandat

│fr.Écrivain Politique│MOYEN-ORIENT.- Le président algérien, Abdelaziz Buteflika, cède à la pression populaire et retire sa candidature pour un cinquième mandat, en plus de repousser les élections.


Buteflika a annoncé lundi dans une lettre qu'il renonçait à un cinquième mandat présidentiel, exigeant des millions de citoyens depuis trois semaines. L'annonce de sa démission a lieu un jour après son retour dans le pays, après deux semaines passées dans un hôpital de Genève.

Le message écrit met en évidence la convocation d'une conférence nationale "inclusive et indépendante" chargée de lancer le "processus de transformation" avec un projet de nouvelle constitution. Ce conclave sera présidé par une "personnalité indépendante, consensuelle et expérimentée", indique la note présidentielle.

La conférence devrait s'efforcer de terminer son mandat avant la fin de 2019, indique le message. Le président ne propose aucune date pour ces élections. D'autre part, il indique que, pour contribuer "de manière optimale" à la convocation de ces élections dans des conditions de "liberté" et de "transparence", un gouvernement composé de membres de cette conférence nationale sera formé.

M. Buteflika, âgé de 82 ans, a dû faire face à des manifestations en augmentation ces dernières semaines en raison de son intention de se représenter aux élections présidentielles. │fr.Écrivain Politique - Journal d'actualité politique internationale - Tout sur l'actualité politique, économique et culturelle. - Global Intellectual Property Registry Nº:1 811179 073370. All rights reserved ©2018│
Share on Google Plus

About Editor

Donation Annuelle journal fr.Écrivain Politique

Abonnement gratuit par email:

Delivered by FeedBurner