ONU: Retrait total de forces du port en Yémen

│fr.Écrivain Politique│MOYEN-ORIENT.-  Les Nations Unies annoncent que les parties au Yémen ont convenu d'un retrait total de leurs forces du port d'Al-Hudayda, situé dans l'ouest du territoire du Yémen.


Les Nations Unies (ONU) ont annoncé dimanche que le mouvement populaire yéménite Ansarolá et les forces fidèles à l'ancien président fugitif Abou Rabu Mansur Hadi avaient conclu un accord en vue de retirer leurs troupes de la ville portuaire d'Al-Hudayda et cesser de se battre dans cette zone.

Le retrait d'Al-Hudayda était une condition fondamentale pour un accord de cessez-le-feu conclu en Suède en décembre, mais le délai fixé pour le retrait des forces des ports et des autres quartiers de la ville n'avait pas été respecté.

Plus précisément, les parties ont convenu de la mise en œuvre de la "phase 1", un plan en vertu duquel elles retirent leurs soldats d'Al-Hudayda et les déplacent vers d'autres lieux, en plus de permettre une aide humanitaire depuis le port susmentionné.

"Les parties sont parvenues à un accord sur la phase 1 du redéploiement mutuel des forces", a déclaré l'ONU dans un communiqué, sans toutefois préciser le plan de redéploiement ni le lieu de transfert des soldats.

De la même manière, les parties sont convenues de procéder à un échange de cadavres de soldats tombés au combat, tandis qu'un pacte devrait être conclu prochainement pour procéder à l'échange de prisonniers.

On s'attend à ce que les parties finalisent dans les prochaines semaines un accord prévoyant notamment le retrait total des forces des deux côtés de la province d'Al-Hudayda.

L’Arabie saoudite est sur le point de commencer la quatrième année de guerre contre le Yémen, qui visait à rétablir Abdu Rabu Mansur Hadi au pouvoir et à faire reculer Ansarolá, qui bénéficie du soutien du peuple yéménite.

Dans un rapport publié le 11 décembre dernier par le projet, les données sur le lieu et les événements d'un conflit armé (Acled, pour son acronyme en anglais) sont estimées à plus de 60 000 civils tués lors de l'agression lancée en mars 2015 par l'Arabie saoudite. et ses alliés contre le Yémen. │fr.Écrivain Politique - Journal d'actualité politique internationale - Tout sur l'actualité politique, économique et culturelle. - Global Intellectual Property Registry Nº:1 811179 073370. All rights reserved ©2018│
Share on Google Plus

About Editor

Donation Annuelle journal fr.Écrivain Politique

Abonnement gratuit par email:

Delivered by FeedBurner