Nouveau ministre de la Justice, William Barr promet de laisser Mueller enquêter

│fr.Écrivain Politique│WASHINGTON.-  Sa prestation de serment a eu lieu en fin d’après-midi à la Maison Blanche. William Barr remplace Jeff Sessions limogé en novembre par le président américain.
Donald Trump lui reprochait de s’être récusé dans le cadre de l’enquête sur les ingérences russes. William Barr est un vétéran de la vie politique américaine. Il a déjà occupé le poste de ministre de la Justice sous Georges Bush senior.

 Avec notre correspondante à Washington, Anne Corpet C’est avec 54 voix pour et 45 contre que la nomination de William Barr a été confirmée au Sénat. Le nouveau ministre de la Justice aura notamment la charge de superviser l’enquête du procureur Mueller sur la possible collusion entre les Russes et l’équipe de campagne de Donald Trump.

Or l’année dernière, il avait publiquement critiqué le travail du procureur spécial, qualifiant de « grossièrement irresponsable » un volet du dossier. Tout au long de son audition devant le Sénat, il a tenté de rassurer les démocrates sur ses intentions : « Robert Mueller pourra mener son travail à terme », a-t-il déclaré, « je ne permettrai aucune interférence politique ».

 Le nouveau ministre américain de la Justice ne s’est cependant pas engagé à rendre public l’intégralité du rapport du procureur. Les démocrates craignent que le résultat de l’enquête soit dissimulé, et s’inquiètent aussi de la conception que le nouveau ministre de la Justice a des pouvoirs de l’exécutif. Selon William Barr, le procureur ne devrait pas être autorisé à interroger le président en exercice.

Par RFI



 │fr.Écrivain Politique - Journal d'actualité politique internationale - Tout sur l'actualité politique, économique et culturelle. - Global Intellectual Property Registry Nº:1 811179 073370. All rights reserved ©2018│
Share on Google Plus

About Editor

Abonnement gratuit par email:

Delivered by FeedBurner