Guerre dramatique au Yémen

│fr.Écrivain Politique│MOYEN-ORIENT.- «Nous n'avons pas d'argent pour acheter de la nourriture», a déclaré la famille de Fatima Qoba, une fille yéménite qui souffre de malnutrition en raison de la guerre en Arabie saoudite.


La famille de Fatima, qui a dû quitter son domicile près de la frontière avec le royaume arabe en raison du bombardement de la coalition menée par l'Arabie saoudite dans son agression contre le Yémen, vit dans une extrême pauvreté, selon ce que le gouvernement L'agence britannique Reuters, la sœur aînée de la fille, appelée aussi Fatima.

"Nous n'avons pas d'argent pour acheter de la nourriture. Tout ce que nous avons, c’est ce que nos voisins et les membres de notre famille nous ont donné ", a révélé la jeune fille, ajoutant que ses 10 frères et le père de famille d’une famille âgée de 60 ans sont obligés de vivre sous un arbre.

Regrette que s'ils continuent à y vivre, ils mourront de faim sans que personne ne s'en aperçoive. "Nous n'avons pas d'avenir", s'exclame-t-il.

Fatima, la plus jeune, ne pesait que 10 kilos lorsqu'elle a été admise dans une clinique yéménite pour malnutrition à Aslam, contrôlée par le mouvement populaire yéménite Ansarolá.

"Toutes les réserves de graisse de son corps ont été épuisées, il ne lui reste plus que des os", a déclaré Makiah al-Aslami, médecin en chef de la clinique, qui avertit que l'enfant "souffre de la forme la plus extrême de malnutrition".

Selon le médecin, la jeune fille a besoin d'au moins un mois de traitement pour que son corps et son esprit commencent à se rétablir. Cependant, il dit que "la solution est d'arrêter la guerre", car le cas de Fatima n'est pas le seul dans le pays le plus pauvre de la région.

Depuis mars 2015, le régime saoudien et ses alliés commettent quotidiennement des crimes de guerre, en utilisant divers types d'armes, y compris des armes prohibées, dans le but de rétablir au pouvoir l'ex-président yéménite en fuite, Abdu Rabu Mansur Hadi. à Ansarolá.

La guerre contre le Yémen, selon le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), a provoqué "la plus grande crise humanitaire au monde", où quelque 22 millions de personnes ont besoin d'aide pour survivre et plusieurs millions d'autres souffrent de la famine. . Les enfants sont ceux qui ont le plus souffert de ce conflit.

En outre, les attaques saoudiennes ont coûté la vie à plus de 60 000 civils, selon le projet Données sur le lieu et les événements d'un conflit armé (Acled, pour son acronyme en anglais). │fr.Écrivain Politique - Journal d'actualité politique internationale - Tout sur l'actualité politique, économique et culturelle. - Global Intellectual Property Registry Nº:1 811179 073370. All rights reserved ©2018│
Share on Google Plus

About Editor

Donation Annuelle journal fr.Écrivain Politique

Abonnement gratuit par email:

Delivered by FeedBurner