Al Khalifa a retiré la citoyenneté du pays à environ 844

│fr.Écrivain Politique│MOYEN-ORIENT.- Le régime de Bahreïn a révoqué, depuis janvier 2019, la citoyenneté d'environ 40 membres de l'opposition, ont informé des groupes de défense des droits de l'homme.


L'association "Salam pour la démocratie et les droits de l'homme", basée à Londres, dans la capitale britannique, a indiqué dans un message publié mercredi sur son compte Twitter que, depuis le début de 2019, une quarantaine de militants bahreïniens ont perdu la citoyenneté pour exiger la démocratie pour le petit pays du golfe Persique.

L'association a également expliqué que, depuis 2012, un an après le début de la révolution à Bahreïn, la monarchie Al Khalifa a retiré la citoyenneté du pays à environ 844 de l'opposition.

Depuis 2011, Bahreïn est le théâtre de manifestations massives au cours desquelles les manifestants demandent quotidiennement à la monarchie d'Al Khalifa de renoncer au pouvoir et de permettre la mise en place d'un système équitable représentant tous les citoyens bahreïniens. │fr.Écrivain Politique - Journal d'actualité politique internationale - Tout sur l'actualité politique, économique et culturelle. - Global Intellectual Property Registry Nº:1 811179 073370. All rights reserved ©2018│
Share on Google Plus

About Editor

Donation Annuelle journal fr.Écrivain Politique

DONACION ANUAL

Abonnement gratuit par email:

Delivered by FeedBurner