Acte XII des gilets jaunes: une mobilisation en hommage aux blessés

│fr.Écrivain Politique│PARIS.- Au lendemain de la décision du Conseil d’Etat de maintenir l’usage des lanceurs de balles de défense, les gilets jaunes descendent à nouveau dans les rues ce samedi 2 février.


Pour ce douzième week-end de mobilisation, les manifestants veulent notamment dénoncer les violences policières et rendre hommage aux victimes de la répression.

 Des heurts ont éclaté à l'arrivée de la « grande marche des blessés » place de la République, à Paris. Jusque là, pourtant, tout se déroulait dans le calme, a constaté notre envoyée spéciale, Laurence Théault.

Les manifestants tenait à ce que cette manifestation soit pacifique. « Les gueules cassées », comme ils se nomment, étaient en tête du cortège, derrière une banderole ornée d’un « Non aux violences policières ». Barbe fournie et pansement à l’œil, le médiatique Jérôme Rodrigues, éborgné par un tir de lanceur de balle de défense, était là. Tout comme Antonio, l’un des organisateurs de la manifestation.

Lui a été grièvement blessé au pied. Il y avait aussi beaucoup d’anonymes. Comme Axelle, atteinte au visage, Robin, blessé au pied par une grenade de désencerclement GLIF4, ou encore Antoine, qui n’a plus de main… Tous arboraient bandages autour de la tête, pansements ou taches de peinture rouge sang. « Macron distribue les miettes et Castaner les pains », dénonçaient les banderoles. Consigne a aussi été donnée de brandir des photos de visages mutilés. Les « gilets jaunes » demandent d’une seule voix l’interdiction des LBD et des grenades de désencerclement. Selon eux, le maintien de l’ordre peut se faire autrement. Selon un comptage indépendant réalisé par le cabinet d'étude Occurrence pour plusieurs médias, 13 800 personnes ont participé à cette marche. La préfecture de police en a dénombré 10 500.

Au total, 58 600 personnes se sont mobilisées ce samedi à travers la France, indique le ministère de l'Intérieur. Les autorités en avait recensé 69 000 la semaine dernière. Des chiffres régulièrement contestés par les « gilets jaunes » qui accusent le gouvernement de minorer la mobilisation.

Par RFI

 │fr.Écrivain Politique - Journal d'actualité politique internationale - Tout sur l'actualité politique, économique et culturelle. - Global Intellectual Property Registry Nº:1 811179 073370. All rights reserved ©2018│
Share on Google Plus

About Editor

Donation Annuelle journal fr.Écrivain Politique

Abonnement gratuit par email:

Delivered by FeedBurner