Un employé sur trois de NATIONS UNIES a été victime de harcèlement sexuel

│fr.Écrivain Politique│PARIS.- Une étude publiée mardi révèle qu'un employé sur trois des Nations Unies a été victime de harcèlement sexuel au travail au cours des deux dernières années.

Le type de harcèlement le plus courant était constitué d'histoires ou de blagues sexuelles offensantes, ou de commentaires offensants sur l'apparence, le corps ou les activités sexuelles.

Selon l'enquête menée par le cabinet de conseil Deloitte en novembre 2018, les employés étaient également victimes de gestes offensants, de tentatives émouvantes et de tentatives non souhaitées de les inciter à discuter de questions sexuelles.

Deux harceleurs sur trois étaient des hommes et un sur quatre, des superviseurs ou des directeurs. Près d'un sur 10 était une personne responsable.

De même, seulement une victime sur trois a déclaré avoir pris une mesure quelconque en réaction à ce qu'elle avait vécu, alors que la majorité n'avait formulé aucune plainte officielle. │fr.Écrivain Politique - Journal d'actualité politique internationale - Tout sur l'actualité politique, économique et culturelle. - Global Intellectual Property Registry Nº:1 811179 073370. All rights reserved ©2018│
Share on Google Plus

About Editor

Donation Annuelle journal fr.Écrivain Politique

Abonnement gratuit par email:

Delivered by FeedBurner