ONU: appelle le Bahreïn à cesser de criminaliser les voix dissidentes

│fr.Écrivain Politique│ONU - Les Nations Unies appellent Bahreïn et les Emirats Arabes Unis à libérer "immédiatement" les éminents militants Nabil Rayab et Ahmad Mansur, respectivement.

 "Si même de célèbres défenseurs des droits de l'homme sont victimes de ces actes, que pouvez-vous attendre de ceux qui sont moins en vue et qui ne sont pas surveillés de près par la communauté internationale", a demandé le porte-parole du Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme lors d'une conférence de presse vendredi. Humain (HCDH), Ravina Shamdasani.

 Shamdasani a appelé Al Khalifa à "cesser de criminaliser les voix dissidentes", tout en soulignant aux Émirats arabes unis la nécessité de "veiller à ce que les personnes ne soient pas criminalisées pour avoir exprimé des opinions critiques avec le gouvernement ou ses alliés. "

 Le 31 décembre, les hautes juridictions de Bahreïn et des Emirats Arabes Unis ont confirmé à Rayab et à Mansur, respectivement, des peines de cinq et dix ans d'emprisonnement - précédemment infligées par le système de justice arabe - pour leurs critiques anti-gouvernementales. │fr.Écrivain Politique - Journal d'actualité politique internationale - Tout sur l'actualité politique, économique et culturelle. - Global Intellectual Property Registry Nº:1 811179 073370. All rights reserved ©2018│
Share on Google Plus

About Editor

Donation Annuelle journal fr.Écrivain Politique

DONACION ANUAL

Abonnement gratuit par email:

Delivered by FeedBurner