Mur près de la frontière avec le Liban viole la résolution 1701 des Nations Unies

│fr.Écrivain Politique│ BEYROUTH.- La Force intérimaire des Nations Unies pour le Liban (FINUL) dénonce le fait que la construction par Israël d'un mur près de la frontière avec le Liban viole la résolution 1701 des Nations Unies.

"Le rôle de la FINUL [Force intérimaire des Nations Unies pour le Liban] est de trouver une solution à ces violations et d'assurer la stabilité dans le sud du Liban", a déclaré le porte-parole de FINUL, Andrea Tenenti. Pour le journal libanais Elnashra.

Le même jour, le ministère des Affaires étrangères du Liban a annoncé que le Conseil de sécurité des Nations unies engagerait des poursuites contre le régime israélien pour la construction d'un mur le long de la frontière avec le Liban, ce qui constituerait une "violation" de la souveraineté du pays. Pays. Liban et "une menace pour la stabilité du sud de ce pays et de la région".

La plainte a été déposée après que le régime israélien eut déplacé des blocs de béton près de la ville libanaise d'Adaise et à plusieurs endroits sur la "Ligne bleue" établie par la FINUL en 2000 pour certifier le retrait israélien de ce territoire.

Tenenti a déclaré que les forces des Nations Unies (ONU) travaillent toujours avec l'armée libanaise pour garantir la mise en œuvre de la résolution 1701 et le respect de la Ligne bleue. "Nous préparons des rapports réguliers sur les violations commises par l'une ou l'autre des parties", a-t-il déclaré. │fr.Écrivain Politique - Journal d'actualité politique internationale - Tout sur l'actualité politique, économique et culturelle. - Global Intellectual Property Registry Nº:1 811179 073370. All rights reserved ©2018│
Share on Google Plus

About Editor

Donation Annuelle journal fr.Écrivain Politique

Abonnement gratuit par email:

Delivered by FeedBurner