Les Kurdes rejettent la zone de sécurité contrôlée par la Turquie en Syrie

│fr.Écrivain Politique│MOYEN-ORIENT.- Les Kurdes syriens ont rejeté mercredi la décision turque de créer une "zone de sécurité" dans le nord de la Syrie.


"Il peut y avoir une ligne de démarcation entre la Turquie et le nord syrien avec les forces de maintien de la paix des Nations Unies (ONU). Toute autre décision est inacceptable, car la Turquie n’est pas neutre, elle ne peut donc pas être un garant de la sécurité ", a déclaré Aldar Jalil, l’un des dirigeants du soi-disant Mouvement pour une société démocratique.

Khalil a souligné que toute présence de la Turquie près des zones syriennes contrôlées par des milices kurdes du nord de la Syrie "modifiera l'équilibre (de la région) qui ne sera pas sans danger".

L'idée de créer une zone de sécurité de 30 kilomètres a été lancée par le président américain Donald Trump, qui, dans un message sur Twitter, a également menacé de détruire "économiquement" la Turquie si elle attaquait des Kurdes syriens. │fr.Écrivain Politique - Journal d'actualité politique internationale - Tout sur l'actualité politique, économique et culturelle. - Global Intellectual Property Registry Nº:1 811179 073370. All rights reserved ©2018│
Share on Google Plus

About Editor

Donation Annuelle journal fr.Écrivain Politique

Abonnement gratuit par email:

Delivered by FeedBurner