La Russie dénonce: Le coup contre Maduro vient de Colombie

│fr.Écrivain Politique│ POLITIQUE.- La Russie dénonce le fait que le coup d'État en mars contre le gouvernement du Venezuela, présidé par Nicolás Maduro, vient de Colombie.


Lors d'une conférence de presse tenue lundi, le conseiller américain à la sécurité nationale, John Bolton, a tenu dans sa main droite un cahier dans lequel figurait une phrase: "5000 soldats en Colombie". Cette annotation laisse supposer que le pays d'Amérique du Nord pourrait effectuer certains mouvements à l'égard du Venezuela, ce qui entraînerait une éventuelle intervention militaire à laquelle participeraient les troupes susmentionnées.

"La déstabilisation de la situation au Venezuela vient de Colombie", a annoncé mardi la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zajarova, selon l'agence de presse officielle TASS.

Dans un message publié sur son compte Facebook, Zajarova a également rappelé le principe de ne pas intervenir dans d'autres pays. "Et que dire de la non-ingérence dans les affaires intérieures, des élections à la cybersécurité, qui préoccupe vivement les pays occidentaux ces dernières années. Eh bien, c'est comme ça, "a-t-il interrogé.

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères a indiqué que la chaîne de télévision américaine NBC News avait fait un reportage ce même jour - citant trois hauts responsables du département américain de la Défense. (le Pentagone) - que les États-Unis il n'a pas l'intention d'envoyer des troupes en Colombie ou au Venezuela.

Zajarova a toutefois poursuivi: aucune déclaration officielle n'a encore été faite concernant l'éventuel déploiement d'un contingent militaire américain en Colombie, raison pour laquelle il a exhorté les États-Unis. faire une déclaration officielle à ce sujet.

Le Venezuela traverse une période de turbulences politiques depuis que Juan Guaidó, président de l'Assemblée nationale vénézuélienne (AN), contrôlée par l'opposition et déclarée au mépris en 2016, s'est proclamé président par intérim du président bolivarien par intérim le 23 janvier.

Peu de temps après l’annonce de Guaidó, le gouvernement américain a reconnu la légitimité supposée de cet acte - malgré le fait que Maduro, légalement élu aux urnes, a entamé son deuxième mandat le 10 janvier - position qui a été appuyée par d’autres États, tels que qui forment le soi-disant Grupo de Lima.

Face à la nouvelle tentative d'agression américaine, les Forces armées nationales bolivariennes (FANB) du Venezuela ont réaffirmé leur loyauté maximale à la Constitution et à Maduro en faveur du maintien de la paix et de la souveraineté. │fr.Écrivain Politique - Journal d'actualité politique internationale - Tout sur l'actualité politique, économique et culturelle. - Global Intellectual Property Registry Nº:1 811179 073370. All rights reserved ©2018│
Share on Google Plus

About Editor

Donation Annuelle journal fr.Écrivain Politique

DONACION ANUAL

Abonnement gratuit par email:

Delivered by FeedBurner