Yémen: la Résistance mène le jeu

│fr.Écrivain Politique│YÉMEN.- Le porte-parole des forces armées yéménites, le général Yahya Sari, précise que malgré d’intenses frappes aériennes de la coalition des agresseurs contre différentes régions yéménites notamment la côte Ouest, c’est toujours et encore la Résistance qui mène le jeu.


 « La coalition de guerre contre le Yémen ayant multiplié ces dix derniers jours ses opérations militaires criminelles, fait peu de cas des revendications en faveur de la trêve », a affirmé le porte-parole des forces armées yéménites.

 Lors d’une conférence de presse ce lundi 3 décembre à Sanaa, le porte-parole des forces armées yéménites, le général, Yahya Sari, a affirmé : « Au cours de ces 10 derniers jours, la coalition des agresseurs a mené 350 raids aériens contre le Yémen, dont la plupart sur les provinces de Saada et Hudaydah. Plusieurs civils yéménites ont été tués ou ont été blessés et plusieurs maisons d’habitation ont été détruites lors de ces attaques notamment dans la province de Hudaydah. » Selon la chaîne de télévision yéménite Al-Masirah, les frappes aériennes de la coalition saoudienne ont été concentrées sur les quartiers de l’est et du sud de la ville de Hudaydah, le district de Durayhimi et la zone dite « Kilomètre 16 », ainsi que d’autres zones sensibles de Hudaydah, chef-lieu de la province homonyme, sur la côte ouest du Yémen.

De lourds dégâts ont été occasionnés dans les zones susmentionnées, ajoute le porte-parole. « 1124 personnes ont été tuées et 1665 autres, blessées, par des bombes à sous-munition, bombes interdites que les chasseurs des pays agresseurs faisant partie de la coalition ont larguées sur des civils yéménites dans les provinces de Saadah et Hajjah, beaucoup de victimes étant d'innocents enfants. » Le porte-parole des forces armées yéménite précise que les bombes à sous-munitions utilisées par la coalition saoudienne étaient de fabrication américaine.

 Par ailleurs, Yahya Sari a fait un tableau des opérations menées ces dix derniers jours par l’armée et les Comités populaires (affiliés à Ansarallah) du Yémen. « L’armée et les Comités populaires ont mené plus de 50 opérations militaires sur différents fronts de bataille contre l’ennemi. Les forces yéménites ont su écarter les agressions de l’ennemi particulièrement sur les zones frontalières, ayant infligé de lourds dégâts aux forces de la coalition. » Toujours d’après le porte-parole des forces yéménites, les efforts de l’ennemi pour gagner du terrain ont échoué et les forces de l’armée et des Comités populaires ont réussi à asseoir leur contrôle sur les zones montagneuses stratégiques à Jizan, ainsi que dans d’autres zones à Asir et Najran, au sud de l’Arabie saoudite.

« Le déroulement de la bataille sur tous les fronts est en faveur de nos forces », a conclu le porte-parole des forces yéménites, cité par la chaîne de télévision yéménite Al-Masirah. │fr.Écrivain Politique - Journal d'actualité politique internationale - Tout sur l'actualité politique, économique et culturelle. - Global Intellectual Property Registry Nº:1 811179 073370. All rights reserved ©2018│
Share on Google Plus

About Editor

Abonnement gratuit par email:

Delivered by FeedBurner