Julio Cortázar et Paris

│fr.Écrivain Politique│JULIO CORTÁZAR / PARIS.- Et chaque fois que je me promène ici à Paris, seul, surtout de nuit..eeh je sais très bien que je ne suis pas le même qui pendant la journée...mène une vie ordinaire et normale...je ne veux pas faire de romantisme bon marché, je veux parler de états altérés.


Mais il est evident que ce fait de mettre à marche dans une ville comme Paris ou Buenos Aires de nuit c'est état ambulatoire où, un moment donné, on s'est appartenir au monde ordinaire, me situe par rapport à la ville et situe la ville par rapport à moi dans une relation que les surréalistes aimaient appeler privilégiée C'est-à-dire que c'est à ce moment-là qui se produit le passage, l'osmose, les signes, les découvertes.

Et tous qui finalement a donné une grande part de ce que j'avais écrit comme roman ou comme nouvelle. ...Marcher dans Paris-et c'est par ça que je qualifie Paris de ville mythique-;marcher dans Paris signifie avancer vers moi. ..Et c'est impossible de dire avec des paroles. C'est-à-dire que dans cet état j' avance un peu perdu dans une distracion qui me fait regarder des affiches, des enseignes de bistro, des gens qui passent et établir tout le temps, relations qui composent des phases, des bibres de pensées, des sentiments... Tout ça crée un système de constellations mentaux et, surtout de constellations sentimentaux qui déterminent le langage que je ne peux pas exprimer par les mots, par les parole.   │fr.Écrivain Politique - Journal d'actualité politique internationale - Tout sur l'actualité politique, économique et culturelle. - Global Intellectual Property Registry Nº:1 811179 073370. All rights reserved ©2018│
Share on Google Plus

About Editor

Donation Annuelle journal fr.Écrivain Politique

Abonnement gratuit par email:

Delivered by FeedBurner