Syrie: la Russie menace les USA

│fr.Écrivain Politique│SYRIE.-  Qualifiant d’illégale la présence des États-Unis à 55 km d’al-Tanf, le ministre russe des Affaires étrangères déclare que le groupe terroriste Daech est un allié des États-Unis et leur but est de changer le gouvernement en Syrie.


 Plutôt que de vaincre Daech, l’objectif principal de Washington est à nouveau de changer de régime, a souligné Sergueï Lavrov, le chef de la diplomatie russe. Daech s’allie avec Washington pour réaliser l’objectif de renverser le président Bachar al-Assad en Syrie, a indiqué le ministre russe des Affaires étrangères à l’issue de ses entretiens avec son homologue portugais Augusto Santos Silva.

 « Le département d’État américain a déclaré l’autre jour que le groupe terroriste Daech n’avait pas encore été éradiqué et pour les vaincre il fallait impérativement un changement dans le gouvernement en Syrie », a évoqué le haut diplomate russe.

 « Mon hypothèse, sur le fait que les Américains voient Daech comme un motif pour leur présence militaire en Syrie et comme un allié dans la lutte contre les autorités syriennes, est maintenant confirmée », a affirmé M. Lavrov. « C’est-à-dire que l’objectif principal de Washington est de nouveau de changer les Autorités syriennes plutôt que de vaincre Daech », a indiqué le haut diplomate russe, ajoutant que les États-Unis avaient apparemment « un agenda secret » en Syrie. Les propos du ministre interviennent alors que l’armée syrienne avait saisi la semaine dernière plusieurs convois d’aliments et de munitions américains destinés à Daech à la frontière avec l’Irak. Le groupe terroriste de Daech a été mis en déroute sur les territoires contrôlés par le gouvernement syrien, mais il reste encore quelques foyers de ces terroristes, a déclaré Lavrov. « La base de Daech est située sur une zone contrôlée par les États-Unis », a noté le ministre russe des Affaires étrangères. « Le fameux camp de réfugiés de Rukban se trouve à l’intérieur de la zone créée en banlieue d’al-Tanf, où les États-Unis maintiennent une présence absolument illégale. Cette zone de 55 km abrite plusieurs milliers de terroristes qui sont considérés par les États-Unis comme des personnes au statut inviolable, permettant à Washington de justifier sa présence militaire sur le sol syrien », a expliqué Sergueï Lavrov. S’attardant sur les agissements des forces américaines dans la base militaire d’al-Tanf, l’attaché militaire et défensif de la République islamique d’Iran en Syrie avait déclaré, ce mardi 20 novembre, que : « les États-Unis utilisent la base militaire d’al-Tanf comme une caserne pour former militairement les terroristes. Cette base américaine abrite plusieurs groupes terroristes, dont les éléments de la Force Ahmed al-Abdo et les terroristes de Daech ». │fr.Écrivain Politique - Journal d'actualité politique internationale - Tout sur l'actualité politique, économique et culturelle. - Global Intellectual Property Registry Nº:1 811179 073370. All rights reserved ©2018│
Share on Google Plus

About Editor

Donation Annuelle journal fr.Écrivain Politique

DONACION ANUAL

Abonnement gratuit par email:

Delivered by FeedBurner