La guerre au Yémen: dans des luttes dans lesquelles 300.000 civils sont piégés.


fr.Écrivain Politique│YÉMEN.-  Les forces yéménites opposent une forte résistance aux nouvelles attaques de l'Arabie saoudite et de ses alliés contre la ville portuaire stratégique d'Al-Hudayda.


Les miliciens soutenus par le régime saoudien ont lancé vendredi une "offensive majeure" dans le but de pénétrer dans le centre d'Al-Hudayda (ouest du Yémen), a rapporté l'agence Reuters.

En réponse à l'attaque, les combattants du mouvement populaire yéménite Ansarolá, dont le chef, Abdulmalik al-Houthi, a promis que ses hommes se battront jusqu'au bout, ont lancé une forte contre-offensive pour bloquer l'accès aux mercenaires saoudiens.

Selon les médias locaux, l'armée yéménite a réussi à couper les voies d'approvisionnement de ses adversaires dans les quatre secteurs de la province du même nom, Al-Hudayda, à la périphérie de la ville.

Les combattants d'Ansarolá, pour leur part, ont creusé des tranchées et mis des mines sur le chemin des agresseurs de la milice soutenus par Riyad. En outre, ils ont déployé des dizaines de tireurs d’élite sur les toits et derrière de grands panneaux publicitaires.

Cette information vient à la lumière après que des mercenaires soutenus par l'Arabie saoudite et ses alliés aient "pénétré" jeudi à Al-Hudayda, dans des combats dans lesquels près de 300 000 civils sont piégés.

Ces derniers jours, ignorant les avertissements des Nations Unies concernant la famine aiguë qui sévit au Yémen, les Saoudiens ont intensifié leurs opérations contre Al-Hudayda.

Mercredi, le directeur du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a averti que la bataille pour la côte yéménite - point d'entrée de 80% de l'aide humanitaire et des importations commerciales - pourrait facturer un prix "catastrophique" en termes de victimes civiles.

Riyad et ses alliés régionaux ont lancé une campagne militaire dévastatrice contre le Yémen en mars 2015 dans le but de rétablir au pouvoir l'ex-président fugitif yéménite Abdu Rabu Mansur Hadi et d'affronter le mouvement Ansarolá, respecté par la population. Plus de 15 000 Yéménites sont morts, selon des données publiées par le Centre pour le droit et le développement du Yémen. │fr.Écrivain Politique - Journal d'actualité politique sur le Moyen-Orient et le monde - Tout sur l'actualité politique, économique et culturelle. ISSN 2618-2661 - Escritor Politi.co Global Intellectual Property Registry Nº: 1 807037 627588 All rights reserved ©2016 │
Share on Google Plus

About Editor

Donation Annuelle journal fr.Écrivain Politique

DONACION ANUAL

Abonnement gratuit par email:

Delivered by FeedBurner